inaccessible

inaccessible [ inaksesibl ] adj.
• 1372; bas lat. inaccessibilis, d'apr. accessible
1Qui n'est pas accessible; dont l'accès est impossible. impénétrable, inabordable. Montagne inaccessible. Forêt inaccessible. « L'île de Calypso était inaccessible à tous les mortels » (Fénelon).
Qu'on ne peut atteindre; hors d'atteinte. inatteignable. « On regrette moins ce qu'on a toujours su inaccessible » (Proust). « Il est vain et dangereux de se proposer un objectif inaccessible » (Maurois). irréalisable.
(Abstrait) Qu'on ne peut atteindre, connaître, comprendre. inconnaissable. Texte scientifique inaccessible au profane. hermétique.
2(XVIe) (Personnes) Qui est d'un abord très difficile. inabordable. « Elle lui parut donc si vertueuse et inaccessible que toute espérance l'abandonna » ( Flaubert). Inaccessible à (qqch.) : qui ne se laisse ni convaincre ni toucher par, qui est fermé à (certains sentiments). impénétrable, insensible. Être inaccessible à la pitié, à la tendresse. « C'était une âme inaccessible à l'envie » (Voltaire).
⊗ CONTR. Abordable, accessible.

inaccessible adjectif (bas latin inaccessibilis) Dont l'accès est impossible, hors d'atteinte : Une forêt presque inaccessible. Qui ne peut être atteint, obtenu, réalisé : Se fixer des objectifs inaccessibles. Qui n'est pas à la portée des facultés intellectuelles ou ne peut être que très difficilement connu, compris : Un ouvrage inaccessible à la plupart des lecteurs. Avec qui toute relation semble ou est impossible du fait de sa position sociale ou de son comportement : Elle me semblait inaccessible. Qui est incapable d'éprouver tel ou tel sentiment : Être inaccessible à la compassion.inaccessible (synonymes) adjectif (bas latin inaccessibilis) Dont l'accès est impossible, hors d'atteinte
Synonymes :
- impénétrable
Contraires :
Qui ne peut être atteint, obtenu, réalisé
Synonymes :
- irréalisable
Contraires :
- réalisable
Qui n'est pas à la portée des facultés intellectuelles ou...
Synonymes :
- incompréhensible
Contraires :
Avec qui toute relation semble ou est impossible du fait...
Synonymes :
Contraires :
Qui est incapable d'éprouver tel ou tel sentiment
Synonymes :
- étranger
- imperméable
- indifférent
- réfractaire
Contraires :

inaccessible
adj.
d1./d (Lieu) Auquel on ne peut accéder. Village inaccessible.
|| Fig. Des connaissances inaccessibles.
d2./d (Personnes) Difficile à approcher, à aborder. Personnage inaccessible.
d3./d Inaccessible à: insensible à. Inaccessible à la pitié.

INACCESSIBLE, adj.
A. — [Correspond à accessible A]
1. a) [En parlant d'un lieu, d'un édifice] Dont l'accès, l'approche est difficile, impossible; qui est difficile à atteindre, à pénétrer. Synon. impénétrable, inabordable. Les bouches de Cattaro, où l'on n'en finit plus de suivre toujours la mer au milieu des montagnes crénelées d'inaccessibles citadelles vénitiennes (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 91). Elle [la retraite des Dix-Mille conduite par Xénophon] mena les Grecs dans des contrées inaccessibles, jusqu'alors inconnues et qui demeurèrent longtemps à peu près impénétrables (Hist. sc., 1957, p. 1437) :
1. Vieil océan, les hommes, malgré l'excellence de leurs méthodes, ne sont pas encore parvenus, aidés par les moyens d'investigation de la science, à mesurer la profondeur vertigineuse de tes abîmes; tu en as que les sondes les plus longues, les plus pesantes, ont reconnus inaccessibles. Aux poissons... ça leur est permis : pas aux hommes.
LAUTRÉAM., Chants Maldoror, 1869, p. 138.
Inaccessible à/pour. Le quatrième côté [du camp cosaque] était inattaquable, défendu par une rivière et un marécage inaccessible en apparence aux chevaux et aux hommes (MÉRIMÉE, Cosaques d'autrefois, 1865, p. 183). Je battais en retraite (...) en courant sur le faîte du mur jusqu'à un endroit haut perché et inaccessible pour eux (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 151). La Méditerranée, par suite de la défection de Vichy, devenait inaccessible aux lents convois britanniques (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 121).
Emploi subst. à valeur de neutre. La Perse, comme la Germanie, étaient pour Rome l'inaccessible (RENAN, Église chrét., 1879, p. 6).
SYNT. Bois, côte, falaise, lieu, marais, mont, montagne, pic, plage inaccessible (à/pour qqn/qqc.); château, forteresse inaccessible (à/pour qqn/qqc.).
b) P. ext. [En parlant d'un objet, de qqc. de concr.] Qu'on ne peut atteindre, obtenir, posséder. C'était éblouissant de lumière, d'argenterie, de mets friands, et de vins exquis (...). Toutes ces magnificences matérielles me seront toujours inaccessibles. Mais qu'importe? Le luxe m'est égal, je ne tiens qu'à l'indépendance (AMIEL, Journal, 1866, p. 193). Le secrétaire en bois de rose regorgeait de merveilles inaccessibles; (...) la boîte de pastels, (...) les navettes à frivolité, les navettes d'ivoire, d'un blanc d'amande, et des bobines de soie couleur de paon (COLETTE, Mais. Cl., 1922, p. 118).
[En parlant de qqc. d'abstr.; fréq. avec un compl. introduit par la prép. à] Bonheur, espoir, idéal inaccessible (à qqn). Ayant conquis une pureté de sensations inaccessible aux profanes, nous deviendrions menteurs, à nos propres yeux, si nous empruntions les pantomimes reçues et les expressions « consacrées » dont le vulgaire se contente (VILLIERS DE L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 194). Il me semble bien que la foi est ce qu'il y a de plus loin de moi, de plus inaccessible à ma nature (DU BOS, Journal, 1926, p. 88) :
2. J'ai eu honte (...) de m'être un moment plainte moi qui sens au-dessus de toutes les difficultés et les tristesses qui peuvent la dissimuler parfois, une joie, difficile à goûter et trop souvent inaccessible à ma faiblesse, mais à laquelle du moins aucun être au monde n'est nécessaire et qui ne dépend pas même complètement de moi.
BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 356.
2. Au fig. [Correspond à accessible B 2 spéc.; fréq. avec un compl. prép.] Qui ne peut être compris (par un grand nombre de personnes). Théorie, méthode, recherche inaccessible (à la raison humaine, au commun des hommes). Vous avez la chose, si rare, qui leur manque à tous : le sens du peuple et sa sève. Pour moi (...) je sens qu'il me manque encore beaucoup de ce côté-là. Ma poésie est parfois obscure, inaccessible au grand nombre (MICHELET, Journal, 1847, p. 912). Heureux les chefs-d'œuvre inaccessibles où le public n'entre qu'avec peine! (MAURIAC, Journal 2, 1937, p. 127) :
3. ... le « monde » use d'objets de luxe, en suggère la fabrication. En matière intellectuelle, il a été conduit à assimiler l'œuvre longuement travaillée, inaccessible au plus grand nombre des lecteurs, à ces objets infiniment coûteux qui lui sont réservés.
VALÉRY, Entret. [avec F. Lefèvre], 1926, p. 147.
B. — P. anal. [Correspond à accessible B; en parlant d'une pers.]
1. a) Qu'on ne peut approcher. Synon. inabordable. Don Pèdre, retiré dans son palais, était inaccessible (MÉRIMÉE, Don Pèdre Ier, 1848, p. 41).
b) Au fig. Qui se montre d'un abord difficile, qui est inabordable (du fait de sa position sociale, de son caractère); qui semble (moralement) hors d'atteinte. Être, personnage inaccessible; se sentir inaccessible. Il est là toujours, mêlé au ciel couchant, enveloppé de neige rose, si près de nous, virginal, inaccessible (MAURIAC, Préséances, 1921, p. 104). Il s'agit pour eux [les héros de Kafka] (...) de pouvoir comparaître et se justifier devant des accusateurs inconnus et inaccessibles (SARRAUTE, Ère soupçon, 1956, p. 43) :
4. Il est dans un de ces jours où n'importe quel homme admet que sa mort n'aurait pas pour lui-même une importance exceptionnelle, où la peur même ne le protège plus. Il ne se doute pas une seconde que cette solution (...) sera pour les siens un dénouement excellent. Lorsqu'ils sauront qu'il n'est plus là, qu'il est éternellement inaccessible, comme ils oublieront!
NIZAN, Conspir., 1938, p. 193.
[P. méton. du déterminé] Air inaccessible. L'œil de l'enfant (...) ne vous saluera pas du même regard inaccessible si vous portez en vous une pensée mauvaise, une injustice (MAETERL., Trésor humbles, 1896, p. 41).
En partic. [En parlant d'une femme, avec une connotation sexuelle] Avec qui il semble impossible d'avoir des relations sexuelles. Si vous saviez (...) combien est triste, ici, le destin du célibataire! (...) Pour les jeunes filles, même celles du peuple, il n'y faut pas penser. Elles sont inaccessibles, sinon par le chemin du mariage (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 149) :
5. Elle lui parut (...) si vertueuse et inaccessible, que toute espérance (...) l'abandonna. Mais, par ce renoncement, il la plaçait en des conditions extraordinaires. Elle se dégagea (...) des qualités charnelles dont il n'avait rien à obtenir...
FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 122.
[P. méton. du déterminé] Combien il y en a qui sont indécentes et loufoques dans l'intimité, même parmi celles qui, dans le monde, passent pour les plus retenues, les plus sévères, pour des vertus inaccessibles (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 45).
Emploi subst. Il ne voulait pas péter plus haut qu'il n'avait le derrière, ni se risquer dans une aventure larmoyante comme on en voit au ciné (...) lorsque des gars dépérissent pour l'amour d'une inaccessible (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 103).
2. Au fig. Inaccessible à. Insensible, qui ne se laisse pas toucher par; qui ne se laisse pas fléchir par. Il était inaccessible aux considérations de fortune (BALZAC, Béatrix, 1839, p. 128). Inaccessible au sacré, j'adorais la magie : le cinéma (SARTRE, Mots, 1964, p. 101).
[Le compl. prép. désigne un affect] Être inaccessible à l'amour, au découragement, à la douleur, à la flatterie, à la peur, à la pitié, à la tendresse. Son amour était tel, que près d'elle il devenait tout âme et inaccessible aux désirs physiques (KARR, Sous tilleuls, 1832, p. 96).
[P. méton. du déterminé] Âme, cœur inaccessible à la bonté. Ma conscience est inaccessible aux remords (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 84).
Prononc. et Orth. : [] ou [-kse-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1372 « qui ne peut être atteint par les capacités humaines » (D. FOULECHAT, trad. du Policraticus de J. de Salisbury, fol. 74 v°, col. 2 [III, 2, 3] ds R. Ling. rom. t. 33, p. 322 : [ilz ont perdue] la cognoissance de la lumiere inaccessible, où Dieu habite); 2. 1496 « dont l'accès est impossible physiquement » lieux inaccessibles (J. DE VIGNAY, Mir. historial, XX, 126, éd. 1531 ds DELB. Notes mss); 3. a) 1580 « auprès de qui on ne peut trouver d'accès (d'une personne) » (MONTAIGNE, Essais, éd. A. Thibaudet, II, XII, p. 636 : me voylà renfroigné, mal plaisant, inaccessible); b) 1639 « qui ne se laisse pas toucher par certaines influences » inaccessible au vice (TRISTAN, Panthée, IV, 1 ds LITTRÉ). Empr. au b. lat. inaccessibilis de même sens, dér. de accessibilis, v. accessible; préf. in- privatif (cf. in-1). Fréq. abs. littér. : 864. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 300, b) 968; XXe s. : a) 1 088, b) 1 391.

inaccessible [inaksesibl] adj.
ÉTYM. 1372, abstrait; bas lat. inaccessibilis, de in-, et accessibilis, d'après accessible.
1 (1496). Qui n'est pas accessible; dont l'accès est impossible. Impénétrable, inabordable. || Endroit, lieu inaccessible. || Montagne inaccessible (→ 2. Ce, cit. 1).Inaccessible à (qqn, un animal; → ci-dessous, cit. 3). || Maison gardée (cit. 9) et inaccessible aux visiteurs (→ Farouche, cit. 3; funeste, cit. 4).Par anal. || Forêt inaccessible aux rayons du soleil (Hatzfeld).
1 Laisse tout là; que veux-tu entreprendre ?Veux-tu monter un roc inaccessible ?
Clément Marot, Épigrammes, LXXXII.
2 (…) ce soleil inaccessible (…)
Racine, Poésies diverses, I, IX, I.
3 (…) l'île de Calypso était inaccessible à tous les mortels.
Fénelon, Télémaque, VI.
4 (…) on parvient, au moyen de quelques sentiers difficiles, jusqu'au pied de ce cône de rochers incliné et inaccessible, qu'on appelle le Pouce.
Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, p. 84.
5 Rien n'avait transpiré dans la ville sur le nom des prisonniers; les murs inaccessibles de la forteresse ne laissaient rien sortir ni rien pénétrer que dans la nuit (…)
A. de Vigny, Cinq-Mars, XXV.
6 (…) les Alpujarras, inaccessibles solitudes, chaînes escarpées et farouches, d'où les Mores, à ce que l'on dit, ne purent jamais être complètement expulsés (…)
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 198.
(Concret). Qu'on ne peut atteindre. Hors (d'atteinte).
7 Sur le haut d'une armoire un livre inaccessible.
Hugo, les Contemplations, V, X.
(Abstrait). || Les sommets inaccessibles de l'amour éternel (→ Envergure, cit. 4). || Chant (cit. 10) qui monte aux notes les plus inaccessibles de la gamme.Inaccessible à… || Un bien inaccessible à ceux qui ne l'ont pas reçu en naissant (→ Fragile, cit. 11). || Inaccessible pour… || Chose inaccessible pour quelqu'un.
8 Tous pensaient qu'ils vivaient dans une sphère inaccessible au reste de l'humanité.
Renan, Vie de Jésus, Œ., t. IV, p. 187.
9 (…) on n'aime que ce en quoi on poursuit quelque chose d'inaccessible, on n'aime que ce qu'on ne possède pas (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XII, p. 227.
10 (…) on regrette moins ce qu'on a toujours su inaccessible et qui est resté à cause de cela comme irréel (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XIII, p. 110.
11 Aucun but ne lui avait jamais paru, ne lui paraîtra jamais inaccessible.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, De Brumaire à Marengo, VI.
12 Il est vain et dangereux de se proposer un objectif inaccessible. L'échec risque de tuer la foi et de paralyser les efforts.
A. Maurois, Un art de vivre, III, I.
2 (1580, Montaigne). Abstrait. Qu'on ne peut atteindre, connaître, comprendre. Incognoscible; → Attirance, cit. 1. || Le fond (cit. 30) des choses est inaccessible à l'esprit. || Mystère inaccessible. || Science inaccessible aux enfants (→ Enjoué, cit. 1).
13 (…) l'imagination qu'on prend (…) que les bonnes choses (de la science) sont inaccessibles, en leur donnant le nom de grandes, hautes, élevées, sublimes.
Pascal, Opuscules, III, XV, De l'esprit géométrique.
14 (…) les notions les plus abstraites, celles que le commun des hommes regarde comme les plus inaccessibles, sont souvent celles qui portent avec elles une plus grande lumière (…)
d'Alembert, Disc. préliminaire à l'Encyclopédie, Œ., t. I, p. 31.
15 D'ailleurs Brahma, Jehovah ou Allah, le dieu unique, ou multiple si l'on veut, au fond de l'incommensurable et de l'inaccessible, nous dépasse tellement, qu'un peu plus ou un peu moins d'erreur importe à peine dans nos conceptions de lui.
Loti, l'Inde (sans les Anglais), III, VI.
N. m. (Av. 1885). || L'inaccessible : ce qu'on ne peut atteindre, comprendre.
3 (1580). Personnes. Qui est d'un abord très difficile. Inabordable. || Personnage guindé (cit. 4) et inaccessible. || Ses multiples occupations le rendent inaccessible même à ses amis.Par métonymie. || Vertu austère (cit. 15) et inaccessible.
16 (…) si j'ai un cor qui me presse l'orteil, me voilà renfroigné, mal plaisant et inaccessible.
Montaigne, Essais, II, XII.
17 — Quelle folie ! se disait-il, et comment arriver jusqu'à elle ? Elle lui parut donc si vertueuse et inaccessible que toute espérance, même la plus vague, l'abandonna.
Flaubert, Mme Bovary, II, V.
18 « Je ne vous demande rien ! », s'écria-t-elle, retrouvant, avec la parole, ce ton coupant qui la rendait inaccessible.
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 155.
N. Rare. || Un, une inaccessible.
18.1 (…) une aventure larmoyante comme on en voit au ciné ou dans les feuilletons lorsque des gars dépérissent pour l'amour d'une inaccessible, qu'à la fin on veut faire croire qu'ils épousent.
R. Queneau, Pierrot mon ami, p. 87.
(1639). Fig. || Inaccessible à (qqch.) : qui ne se laisse ni convaincre ni toucher par (un sentiment, une influence…), qui est fermé (à certains sentiments). Imperméable (à), insensible (à). || La foule (cit. 9) inaccessible au raisonnement. || Être inaccessible à la pitié, à la tendresse.(1638). Absolt. Que rien ne peut atteindre. || Un cœur inaccessible (→ Attaquer, cit. 22).
19 C'était une âme sereine, inaccessible à l'envie, à l'amour des richesses et à la crainte du supplice.
Voltaire, le Siècle de Louis XIV, XXIV.
20 Libre, seul, inaccessible même au souvenir !
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 52.
CONTR. Abordable, accessible.
DÉR. Inaccessibilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Inaccessible — Island Satellitenaufnahme von Inaccessible Gewässer Südatlantik …   Deutsch Wikipedia

  • inaccessible — UK US /ˌɪnəkˈsesəbl/ adjective ► not easy to get or be used: »The site is inaccessible during program updates. be inaccessible to sb »Scientific collections are scattered around the globe, and they are sometimes inaccessible to researchers most… …   Financial and business terms

  • Inaccessible — In ac*cess i*ble, a. [L. inaccessibilis: cf. F. inaccessible. See {In } not, and {Accessible}.] Not accessible; not to be reached, obtained, or approached; as, an inaccessible rock, fortress, document, prince, etc. {In ac*cess i*ble*ness}, n. {In …   The Collaborative International Dictionary of English

  • inaccessible — I adjective beyond reach, distant, elusive, far, far away, far off, impossible to reach, inaccessus, inapproachable, out of reach, out of touch, rari aditus, remote, removed, separated, unaccessible, unachievable, unacquirable, unapproachable,… …   Law dictionary

  • inaccessible — Inaccessible, adj. de tout genre. Qu on ne peut aborder. Un chasteau inaccessible. un homme inaccessible …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inaccessible — (adj.) early 15c., from M.Fr. inaccessible (14c.), from L.L. inaccessibilis unapproachable, from in not (see IN (Cf. in ) (1)) + accessibilis (see ACCESSIBLE (Cf. accessible)). Related: Inaccessibly; inaccessibility. Earlier in same sense was… …   Etymology dictionary

  • inaccessible — Inaccessible, Lieu inaccessible, Locus inaccessus …   Thresor de la langue françoyse

  • Inaccessible — Inaccessible, eine der Erfrischungsinseln, im südlichen Atlantischen Ocean …   Pierer's Universal-Lexikon

  • inaccessible — [adj] out of reach aloof, away, beyond, distant, elusive, far, faraway, far off, impassable, impervious, impracticable, insurmountable, not at hand*, out of theway*, remote, unachievable, unapproachable, unattainable, unavailable, unfeasible,… …   New thesaurus

  • inaccessible — ► ADJECTIVE 1) unable to be reached or used. 2) difficult to understand or appreciate. 3) not open to advances or influence; unapproachable. DERIVATIVES inaccessibility noun inaccessibly adverb …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.